Installer une clôture sur un terrain en pente.

clôture sur un terrain en pente

Vous voulez installer une clôture autour de votre jardin qui est en pente. Sa pose est plus délicate et technique que ne peut l’être celle sur terrain plat. Pour que le résultat soit à la hauteur de vos espérances et de vos efforts, voici deux méthodes possibles pour la mettre en place. À vous de choisir !

Conseil n°1 : Choisir la pose en redan (ou en escalier).

Cette méthode se rapproche de celle de la pose d’une clôture sur muret sur terrain plat. C’est la plus abordable techniquement.

Il s’agit d’installer les modules de votre clôture sur un muret posé en escalier. Ce dernier épouse la configuration de votre terrain. Si vous en avez déjà un, ce sera rapide, sinon il vous faudra le construire.

Avant d’acheter votre clôture, vous devez réaliser certaines mesures :

  • noter la longueur de chaque palier pour définir la quantité de poteaux et de panneaux (ou modules) nécessaires de clôture.
  • mesurer la hauteur des différents niveaux des marches du muret pour vous assurer que chaque poteau placé entre deux paliers présente une longueur supplémentaire au niveau inférieur pour assurer la hauteur des deux paliers.

Procédez ensuite de la même manière que lors d’une pose sur muret sur terrain plat.

Conseil n°2 : Se décider pour la pose en dénivelé.

Vous n’avez pas de mur et ne comptez pas en avoir! Il vous reste la possibilité d’installer votre clôture en dénivelé. Cette méthode est plus exigeante que la précédente. Il faut procéder en plusieurs étapes.

  • Il faut tout d’abord calculer la longueur de votre pente et le nombre de modules nécessaires pour la couvrir.
  • Fixez ensuite vos poteaux dans le sol. Ils doivent être verticaux même si votre terrain ne l’est pas !
  • Pour s’ajuster au sol, coupez les lames inférieures de vos modules en fonction de la pente et de la hauteur de la clôture désirée. Pour cela, positionnez le module au sol et retirez les lames qui sont en trop, c’est-à-dire celles qui dans sa partie basse l’empêchent de se tenir à l’horizontale. Ensuite, calculez la surface du triangle évidé qu’il va falloir couvrir avec des lames que vous allez redimensionner.
  • Coupez les lames concernées puis placez le triangle qu’elles forment entre les poteaux et faites glisser les autres lames entières par-dessus.

Conseil n°3 : Penser à l’esthétique de sa clôture.

Que votre clôture soit posée sur muret ou non, il est important de penser à son aspect final. Pour cela, prévoyez d’aligner les lames des différents panneaux malgré les différences de niveaux. Ainsi, l’aspect linéaire est conservé sur l’ensemble. Pensez aussi à la hauteur de chaque module pour que l’ensemble soit harmonieux.

Dans le cas d’une clôture en PVC, sachez que vous pouvez toujours ajuster vos différents éléments (poteaux et lisses) en les coupant après achat.

À noter : dans le cas de la pose d’une clôture sur muret en parpaing creux, renforcez avec du béton les zones accueillant les inserts. Ceci est d’autant plus nécessaire si elle est composée de hauts panneaux.