Comment déposer ses anciennes fenêtres ?

anciennes fenêtres

Vos fenêtres sont en très mauvais état. Elles ne vous isolent ni du bruit, ni du chaud, ni du froid ! Il devient nécessaire que vous les remplaciez. Vous allez gagner en confort, en luminosité et faire des économies d’énergie ! Si vous ne voulez pas faire appel à un professionnel, il va falloir que vous sachiez les enlever correctement avant d’installer les nouvelles. Équipez-vous des bons outils et des conseils suivants.

Conseil n°1 : Dépose partielle ou totale de ses anciennes fenêtres?

Avant de tout enlever, vérifiez que vous ne pouvez pas conserver une partie de vos anciennes fenêtres, à savoir leur encadrement (ou dormant, ou bâti). C’est la pièce immobile fixée au mur. Il est tout à faire possible d’y installer une nouvelle fenêtre s’il est en bon état. Ainsi, seuls les anciens ouvrants seront démontés. C’est l’assurance d’un gain de temps. Cette méthode est dite de la dépose partielle et engage une pose en rénovation de votre nouvelle fenêtre.

Par contre, si votre dormant est trop abîmé il faut faire une dépose totale.

Conseil n°2 : Tout préparer pour réussir.

Pratiquer une dépose totale est plus complexe et longue qu’une dépose partielle. Il faut vous équiper des bons outils pour démonter vos anciennes fenêtres et scier ses pattes de fixation. Une scie égoïne (ou scie sabre) ou une fraiseuse électrique pour murs, un marteau, un pied-de-biche, un tournevis, une brosse métallique, une tenaille et une échelle seront nécessaires. Veillez à porter des gants épais et des lunettes de protection. Bâchez également votre sol et vos meubles.

Il vaut mieux réaliser cette opération à deux, notamment pour le décrochement des vantaux.

Conseil n°3 : Décrocher les vantaux.

Pour déposer votre ancienne fenêtre, la première chose à faire est de décrocher ses vantaux. Dégondez-les et enlevez la quincaillerie (gâches de crémone, paumelles). Si votre fenêtre dispose d’un mécanisme oscillo-battant, il faudra détacher le ciseau c’est-à-dire la pièce située dans sa partie supérieure qui la maintient en position battante.

Il est plus simple de décrocher des vantaux sur une fenêtre en PVC, en bois ou en aluminium moderne que sur de l’ancien. Il suffit de s’équiper d’une tenaille ou d’un tournevis et de retirer le cache en plastique qui se trouve au-dessus du palier à cisaillement supérieur. Puis, retirez la branche vers le bas. Les ouvrants peuvent dès lors s’enlever en les soulevant.

Conseil n°4 : Retirer le cadre.

Une fois les ouvrants décrochés, il faut enlever l’ancien cadre du mur. Cette étape peut être un peu longue. Souvent, il va falloir employer le pied-de-biche et la scie égoïne.

  • Premièrement, sectionnez les attaches du cadre (ou pattes de fixation) en sciant tout autour de lui avec votre scie égoïne (ou pour plus de confort avec une fraiseuse électrique pour mur). En général, elles sont situées à sa gauche et à sa droite, plus exceptionnellement en haut et en bas.
  • Une fois cela réalisé, sciez votre cadre en 6 morceaux pour faciliter son retrait (2 morceaux par grand côté et 1 morceau par petit côté).
  • Ensuite, désencastrez chaque morceau du cadre grâce à votre pied-de-biche. Si cela coince, sciez à nouveau à cet endroit.

Conseil n°5 : Tout nettoyer.

Il faut que tout soit propre pour accueillir votre nouvelle fenêtre. Retirez du support de maçonnerie tout ce qui peut gêner sa pose. Nettoyez avec une brosse métallique. Puis, vous pouvez procéder à la pose de votre nouvelle fenêtre.

À noter : une fois la dépose réalisée, il va falloir prendre les bonnes mesures de votre ouverture pour commander les fenêtres sur-mesure idéales ! C’est une opération minutieuse qu’il ne faut pas négliger. Voici quelques conseils.