Des fenêtres en bois, en aluminium ou en PVC pour ma maison ?

aluminium ou PVC

Bois, aluminium ou PVC… Quel matériau allez-vous pouvoir choisir pour vos fenêtres ? Plusieurs critères doivent être étudiés et privilégiés en fonction de vos besoins : esthétique, budget, performances techniques… Suivez le guide !

Conseil n°1 : Se renseigner sur les fenêtres en bois.

Il est séduisant d’installer des fenêtres en bois. Ce matériau apporte de l’authenticité et de la chaleur à votre façade et s’adapte à peu près tous les styles. Il se décline en de nombreuses essences et couleurs. De surcroît, il dispose de très bonnes performances en matière d’isolation thermique et acoustique. Par ailleurs, si vous optez pour des bois issus de forêts gérées durablement (label FSC ou certification PEFC) vous bénéficierez de produits écologiques et recyclables. Mais de telles fenêtres présentent aussi des inconvénients.

  • Une fenêtre en bois de qualité est bien plus chère qu’un modèle en PVC par exemple. Comptez près de 40 % supplémentaire pour un produit aux performances thermiques identiques !
  • De plus, elles nécessitent un entretien régulier. Un traitement contre les insectes et contre les intempéries est indispensable. Il doit se faire tous les 5 ans environ.
  • Plus lourdes que le PVC, vous aurez à installer ces fenêtres dans un dormant robuste.

Conseil n°2 : Envisager des fenêtres en aluminium.

L’esthétique design d’une fenêtre en aluminium s’adapte très bien à l’architecture des maisons modernes. De plus, une large gamme chromatique existe. C’est un matériau résistant et malléable qui permet de faire des fenêtres sur mesure dans toutes les formes et dimensions possibles. Qui plus est, il est recyclable et ne demande pas d’entretien.

Cependant, ces fenêtres sont également plus chères que celles en PVC. Or elles proposent des qualités isolantes moindres que ce dernier et que celles en bois. Elles conduisent le chaud et le froid et résistent mal au vent.

Conseil n°3 : Opter pour les avantages du PVC.

Le PVC est le matériau le plus utilisé pour les fenêtres. Il représente 60% du marché français ! C’est un excellent isolant thermique et acoustique. Il est durable, résistant et très facile d’entretien. Utilisez une éponge humide et le tour est joué. Certes, le choix des coloris est plus limité que pour le bois et l’aluminium. Mais cela est bien suffisant pour trouver un modèle qui épouse parfaitement l’esthétique de la façade de votre maison ancienne ou moderne.

Surtout, c’est le moins cher des matériaux dans la fabrication de fenêtres et il est également recyclable. Il faut savoir qu’il existe une filière de recyclage des menuiseries en PVC en France depuis quelques années. Points de collecte, récupération et recyclage par les fabricants sont des alternatives aux centres d’enfouissement !

Seul bémol de ce matériau, il n’est pas conseillé pour les très grandes baies vitrées. De plus, il faut veiller à choisir un modèle de qualité et éviter donc les premiers prix.

Conseil n°4 : Bois, aluminium ou PVC ou comment choisir la solution qui répond à ses besoins.

Pour commencer, il est important de se poser les bonnes questions avant de choisir un modèle.

Votre habitation n’est pas particulièrement exposée aux intempéries ou au bruit ? Par conséquent, vous pouvez opter pour les trois solutions proposées. Mais il faudra réfléchir à quatre critères : l’esthétique, votre budget, l’entretien et le respect de l’environnement.

Si le vent, le grand froid et le bruit font partie de votre quotidien, le meilleur rapport qualité-prix sera le PVC.

À noter : n’oubliez pas de bien choisir votre vitrage. Sa qualité est essentielle à la performance de votre fenêtre et à votre sécurité.

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.