Quel style de fenêtre choisir pour une maison ancienne ?

fenêtres de votre maison ancienne

Vous voulez changer les fenêtres de votre maison ancienne. C’est une opération délicate qui nécessite réflexion. De nombreux critères doivent être pris en compte : leur performance thermique et acoustique, la sécurité du vitrage, votre budget, puis, vient rapidement celui de leur style. Voici quelques idées pour vous aider à faire le tri parmi les nombreuses offres présentes sur le marché.

Conseil n°1 : Faire un diagnostic de l’existant.

Avant toute chose, vous devez savoir s’il vous faudra changer l’ensemble des éléments composants les fenêtres de votre maison ancienne. En effet, il se peut que vous puissiez conserver une partie des menuiseries si elles sont en bon état. Le cadre fixe, dit le dormant peut être encore suffisamment isolant. Dans ce cas, ce sera une pose dite en rénovation, où seul l’ouvrant sera enlevé. Vous pouvez également envisager de faire rénover vos menuiseries existantes si le bois est de qualité ou que votre façade est historique. Si rien n’est en état, il faudra faire une dépose totale et choisir votre type de pose.

Conseil n°2 : Respecter le style traditionnel.

Vous êtes l’heureux propriétaire d’une longère, d’une meulière, d’un mas, ou d’une maison à colombage. Vous avez l’envie (ou pas le choix) de respecter le type des fenêtres à remplacer de votre maison ancienne. Si celles-ci ne sont plus en place, vous pouvez vous inspirer du style traditionnel de votre ville ou votre région. Pour cela, jetez un œil aux constructions typiques environnantes. Dans le nord de la France, les fenêtres sont souvent grandes et à deux vantaux, dans le sud, celles des mas provençaux sont plus étroites et à croisillons, etc.

Une fois la forme définie, il faut choisir le matériau de vos futures fenêtres. Pour les maisons traditionnelles, celles en bois sont souvent choisies. Il faut cependant en connaître les avantages et les inconvénients avant de se décider. Beaucoup plus intéressantes en matière d’entretien et de rapport qualité-prix, une fenêtre de qualité en PVC s’intègre également très bien à une façade ancienne. Si vos anciennes fenêtres étaient en bois blanc par exemple, rien ne vous empêche de les changer pour du PVC. De nombreuses formes et coloris existent et vous pouvez les commander sur mesure.

En passant, si vous conservez le même type de fenêtres que celles à remplacer, vous n’aurez pas à faire une déclaration préalable de travaux. En effet, celle-ci n’est obligatoire qu’en cas de modification de l’apparence extérieure de votre façade.

Conseil n°3 : Moderniser sa façade.

Si vous voulez donner un coup de jeune à votre façade et que votre commune vous donne l’autorisation de le faire, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. L’heure est aux grandes ouvertures. Si les vôtres sont petites, voyez si vous ne pouvez pas les agrandir par exemple. Choisissez de préférence des modèles sobres et discrets pour donner une sensation de légèreté à votre façade. Supprimez les croisées et croisillons et optez pour des vantaux pleins afin de créer une sensation d’agrandissement des ouvertures. Vous pouvez aussi installer des baies vitrées coulissantes ou à translation à la place de vos portes fenêtres.

Question matériau, quand on pense à moderniser une façade on pense souvent à l’esthétique design des fenêtres en aluminium. Là également, le PVC est une solution à envisager. En effet, il affiche de bien meilleures performances techniques et est plus abordable que ce dernier.

À noter : n’oubliez pas que le type de volets installé est fondamental dans l’esthétique globale de votre façade.