Comment isoler sa porte de garage basculante ?

isoler porte de garage basculante

Comme le reste de votre maison, votre garage doit être bien isolé pour éviter les déperditions thermiques, mais aussi la poussière. Vous avez tout à gagner à soigner l’isolation de sa porte d’entrée. Si vous possédez une porte de garage basculante, il existe plusieurs méthodes pour en améliorer les performances.

Conseil n°1 : Installer un bas de porte sur sa porte de garage basculante.

Si votre porte de garage basculante est ancienne ou votre sol très irrégulier, il se peut qu’il y ait un jour entre les deux. Pour éviter que l’air, l’eau et la poussière ne s’y infiltrent, vous pouvez alors poser un bas de porte. Il existe des modèles en caoutchouc ou en brosse.

  • Les premiers se présentent sous forme de joint souple en caoutchouc monté dans un rail en aluminium généralement prépercé. Il se visse dans votre porte côté intérieur.
  • Le modèle en brosse est le plus souvent en polypropylène. Là également, la bavette est installée sur un rail à visser dans votre porte.

Choisissez un modèle dont la hauteur est adaptée à l’interstice à combler. Ensuite, équipez-vous d’une perceuse et de vis et positionnez-vous à l’intérieur du garage. Installez le bas de porte sélectionné en maintenant la porte fermée. Il doit frotter légèrement le sol pour être performant. Veillez à le visser de manière à ce qu’il calfeutre l’espace tout le long de la porte.

Conseil n°2 : Opter pour le bourrelet autour de sa porte de garage basculante.

Si l’air entre par votre porte de garage de tous les côtés, un bourrelet peut s’avérer efficace. Pour cela, il faut mesurer les dimensions de votre encadrement de porte sur ses quatre côtés. Vous pourrez alors acheter le modèle adapté à vos besoins. Avant de le coller autour de votre porte, nettoyez le support avec une brosse et de la lessive et laissez sécher.

Conseil n°3 : Coller des plaques de polystyrène expansé ou de liège.

Votre porte de garage est très fine, peu isolante. La pose de plaques de polystyrène ou de liège va améliorer ses performances. Pour cela, il va falloir mesurer la surface de votre porte et acheter un nombre suffisant de plaques d’isolant. Veillez à ne pas les choisir trop épaisses pour ne pas bloquer le mécanisme d’ouverture de votre porte de garage.

Munissez-vous de colle et appliquez-en tous les 30 cm sur une des faces des plaques. Fixez-les sur la porte et emboitez-les si elles disposent de rainures. Pour coller les plaques situées en bas de votre porte, il faut démonter le mécanisme d’ouverture.

Conseil n°4 : Choisir la solution de l’isolant thermo-réflecteur.

Le film thermo-réflecteur est particulièrement conseillé pour une porte de garage basculante ne supportant pas de charges lourdes. En effet, il est très fin. Par contre, il est moins performant que les plaques isolantes.

Pour l’installer, il vous faut du ruban adhésif double face, du ruban adhésif aluminium et suffisamment de lés de films.

Avant tout, dégraissez votre porte de garage avec de l’alcool. Ensuite, collez du ruban adhésif à intervalles réguliers et posez vos bandes de film dessus. Faites-les se chevaucher sur 10 cm pour plus d’efficacité.

Puis, fixez les bandes entre elles avec du ruban adhésif aluminium que vous placerez aussi tout autour de votre porte de garage. Veillez à ne pas oublier de mettre du film thermo-réflecteur au niveau de la poignée de votre porte et de ses mécanismes d’ouverture.

À noter : grâce à un thermomètre à infrarouge, vous pouvez vérifier la performance de votre dispositif. Il compare les températures des parties isolées de celles qui ne le sont pas. Si votre isolation n’est pas convaincante ou l’ensemble vraiment trop abîmé, voyez s’il ne vaut pas mieux investir dans une nouvelle porte de garage offrant une meilleure isolation thermique et phonique.