Comment transformer une fenêtre en porte ou porte-fenêtre ?

porte-fenêtre

Vous avez envie de changer le sens de circulation dans votre maison, ou bien apporter plus de lumière à un salon un peu sombre. Pourquoi ne pas transformer la fenêtre de votre couloir en porte ou celle de votre salon en porte-fenêtre ? Mais avant de commencer à faire résonner vos outils, vous pouvez lire ces quelques lignes.

Conseil n°1 : Avant de démarrer vos travaux.

La création ou la transformation d’une ouverture modifie l’aspect de la façade de votre maison. C’est pourquoi vous devez faire une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie de votre commune. Par ailleurs, si vous comptez également changer la destination de votre construction, vous allez devoir déposer un permis de construire.

Conseil n°2 : Savoir s’il faut faire appel à un professionnel.

L’appel à un professionnel pour réaliser vos travaux va dépendre de votre niveau en bricolage et du type de construction de votre maison. Si cette dernière est en parpaings, en brique ou en ossature bois, la transformation est relativement aisée. Pour une bâtisse ancienne en pierre de taille, la tâche peut être plus délicate. Cela demande de vraies connaissances en maçonnerie et l’opération s’apparente souvent à l’ouverture d’un mur porteur.

Conseil n°3 : Définir l’emplacement de l’ouverture.

Avant tout, il va falloir préparer votre mur à la découpe. Pour cela, tracez l’emplacement de votre porte dans le prolongement de la fenêtre existante. N’oubliez pas d’étudier si des câbles ou des canalisations passent à cet endroit-là. Si tel est le cas, il va falloir les déplacer. Pour ne pas les abimer, burin et marteau permettront de les mettre à jour délicatement.

Conseil n°4 : Découper le mur.

Vous pouvez ensuite pratiquer l’ouverture voulue avec une tronçonneuse à disque. Puis, les briques ou parpaings pourront être descellés. Insérez un burin dans les joints et frappez à l’aide du marteau. Procédez de haut en bas du mur. Puis, retirez l’appui de fenêtre. S’il est en bon état, vous pouvez l’utiliser comme seuil de porte si besoin est.

Conseil n°5 : Retirer l’ancienne fenêtre.

Pour retirer votre fenêtre existante et faire place à une porte ou porte-fenêtre, il va falloir la déposer totalement. Cette opération qui est assez longue est décrite ici. Vous pourrez ensuite

poser votre nouvelle menuiserie sur une maçonnerie préalablement nettoyée et réparée. Attention cependant au type de pose choisi ou imposé par votre construction. D’elle va dépendre la suite de vos travaux. Pose en feuillure, en applique ou en tunnel, le montage de votre porte ou porte-fenêtre sera plus ou moins compliqué.

Conseil n°6 : Choisir sa nouvelle porte ou porte-fenêtre.

Il est indispensable de prendre les bonnes mesures de votre ouverture fraichement réalisée pour choisir la porte ou porte-fenêtre adéquate. Certains fabricants vous simplifient la vie en vous permettant d’effectuer vos mesures de la même manière, quelle que soit la technique de pose choisie. Souvent, c’est plus compliqué.

À noter : agrandir une ouverture en hauteur ne comporte aucun risque pour votre maison. Par contre, si vous désirez faire une baie vitrée à partir d’une petite fenêtre, les travaux seront autres. Il faudra notamment assurer un étayage soigné, et refaire un linteau aux bonnes dimensions.