Comment bien isoler le coffre de mon volet roulant ?

isoler coffre volet roulant

Rien de mieux qu’un volet roulant pour sécuriser votre habitation et lui apporter une bonne isolation thermique et phonique. Mais parfois, le caisson dans lequel il se range est moins bien isolé. Pour y remédier, il est tout à fait possible d’améliorer ses performances et ceci même après son installation.

Conseil n°1 : Comprendre pourquoi isoler son caisson de volet roulant.

Un coffre de volet roulant mal isolé est synonyme de déperdition thermique, mais aussi de poussière accumulée, d’humidité possible et de présence d’insectes. Or la plupart des produits bas de gamme ou de moyenne qualité présentent ce défaut. Les modèles à manivelle ou à sangle laissent d’ailleurs souvent passer plus d’air que ceux motorisés.

Pour optimiser l’isolation thermique et phonique de votre habitation, il est nécessaire de mieux isoler votre ou vos caissons.

Conseil n°2 : Ouvrir et nettoyer le coffre de son volet roulant.

Avant de pouvoir isoler votre coffre, il vous faut l’ouvrir. Il se situe à l’intérieur ou à l’extérieur de votre construction, au-dessus de votre fenêtre ou de votre porte-fenêtre.

Une fois démonté, vous constaterez qu’à l’intérieur il n’y a pas beaucoup d’espace disponible entre le volet enroulé et le caisson. L’isolant ne peut pas être trop épais.

Conseil n°3 : Nettoyer et mesurer son coffre.

Il faut ensuite procéder au nettoyage minutieux de l’intérieur de votre caisson. L’isolant que vous allez installer devra adhérer à sa surface. Pour cela, elle doit être propre et sèche. Au passage, prenez ses mesures pour savoir à quelle dimension vous allez couper votre isolant.

Conseil n°4 : Choisir son isolant.

Trois solutions s’offrent à vous : la laine de roche, la mousse massique ou un matériau spécialement prévu pour ce type d’opération.

  • Si vous avez besoin d’améliorer l’isolation thermique de votre caisson, la laine de roche est parfaite. 3-4 cm d’épaisseur suffisent. Elle ne doit absolument pas frotter contre les lames du volet sous peine d’abîmer le mécanisme. Privilégiez une laine de roche spéciale isolation extérieure.
  • Si l’isolation phonique est également importante, la mousse massique est le produit qu’il vous faut. Elle est constituée de deux épaisseurs de mousse, l’une en caoutchouc ou synthétique et l’autre en polyuréthane ou polyéthylène.
  • Vous trouverez en magasin de bricolage des plaques de mousse rainurée spécialement prévues pour l’isolation des coffres de volets. Elles sont souples et donc faciles à poser dans ces derniers. Leur inconvénient est leur prix et leurs dimensions parfois insuffisantes pour certains modèles de coffre, notamment ceux fabriqués avant les années 80 qui étaient plus volumineux.

Conseil n°5 : Poser son isolant.

Remontez le volet dans son caisson. Puis, fixez sur les faces intérieures de ce dernier, les surfaces adhésives de l’isolant coupé aux bonnes dimensions.

À noter : si vous préférez les magasins de sport à ceux de bricolage, vous y trouverez de fins tapis de mousse doublés d’aluminium. Utilisez un cutter pour en couper un au bon format. Il fera un remarquable isolant thermique. Vous pouvez le fixer avec une colle néoprène. N’hésitez pas à poser un joint de silicone entre le coffre et la maçonnerie de votre habitation pour renforcer son effet.

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.