4 questions essentielles à se poser avant de changer ses fenêtres.

choisir ses nouvelles fenêtres

Vous rénovez votre maison et vos vieilles fenêtres sont à changer. L’air, le froid, la chaleur et le bruit passent à travers… N’oubliez pas de vous poser les bonnes questions avant d’ouvrir votre porte-monnaie. Quels sont vos besoins spécifiques ? Quels sont les critères à prendre en considération ?

Question n°1 : Dois-je changer mes fenêtres maintenant ?

Changer ses fenêtres d’origine contre de nouveaux modèles représente un très bon investissement. Vous allez améliorer l’isolation thermique de votre maison et faire de ce fait des économies de chauffage en hiver et avoir moins chaud en été. Par ailleurs, si vous êtes gênés par les bruits extérieurs, vos nouvelles fenêtres vous en protégeront bien mieux. De plus, niveau sécurité, vous y gagnerez également. Les nouveaux vitrages sont plus résistants aux effractions.

Mais si vous n’avez pas le budget pour remplacer toutes vos fenêtres en même temps, privilégiez dans un premier temps celles des pièces à vivre.

Question n°2 : Quel est le matériau idéal ?

Bois, alu, PVC, tous les matériaux ont leurs avantages. Les fenêtres en PVC sont les plus utilisées. En effet, elles sont faciles à poser, solides et très isolantes. Elles ne nécessitent pas d’entretien, résistent parfaitement à l’humidité et présentent un rapport qualité-prix inégalable. De plus, elles existent désormais en de nombreuses teintes. Vous trouverez jusqu’à 210 coloris au choix !

Question n°3 : Quel type d’ouverture choisir ?

Selon la configuration de votre pièce et la forme de votre fenêtre existante, vous allez pouvoir choisir entre plusieurs types d’ouvertures :

  • Une fenêtre à la française est le modèle le plus classique. Elle est à un, deux ou trois battants qui s’ouvrent vers l’intérieur. Pour cela, elle n’est pas idéale dans une petite pièce. Cependant, pour mieux l’adapter à vos besoins, il en existe avec des parties latérales fixes. Il est d’ailleurs possible de faire votre combinaison personnalisée en choisissant de commander une menuiserie sur mesure.
  • Une fenêtre coulissante n’empiète pas sur l’espace intérieur. Elle est parfaite au-dessus d’un évier de cuisine par exemple.
  • Le système oscillo-battant peut être présent sur toutes vos ouvertures. Il vous permet d’aérer vos pièces en toute sécurité. Avec son angle d’ouverture plus limité, une fenêtre à soufflet est également pratique pour ventiler occasionnellement un espace froid comme une cave ou une buanderie.

Question n°4 : Quel vitrage adopter ?

Si vous habitez dans une région au climat tempéré, un double vitrage suffira à l’amélioration de l’isolation de votre logement. Si ce dernier est exposé à des variations fortes de températures (si vous rénovez par exemple un chalet de montagne) privilégiez le triple vitrage. Le coefficient UW exprimé en W/m2.K vous renseigne sur la performance thermique de vos fenêtres. Plus celui-ci est bas, plus ces dernières sont isolantes. Des menuiseries proposant le meilleur rapport qualité-prix affichent des coefficients autour de 1,5 W/m2.K.

À noter : Si vous changez le modèle de vos fenêtres, il faut faire une déclaration préalable auprès de votre mairie. Votre projet doit respecter les règles d’urbanisme en vigueur.

Laurence Georges