Rénover facilement ses vieux volets en PVC.

rénover facilement vieux volets pvc

Vos volets en PVC font grise mine. Ils en ont vu de toutes les couleurs. Soleil, intempéries, chocs, rien ne leur a été épargné. Si vous n’avez pas prévu de les remplacer, des solutions existent pour leur redonner un coup de jeune. Voici quelques astuces simples et bon marché.

Conseil n°1 : Entreprendre le grand nettoyage de vos volets.

Même si vos volets en PVC sont faciles à entretenir, il vaut mieux éviter de les nettoyer avec des détergents trop agressifs. Des produits naturels sont bons pour eux et pour la planète. Savon noir ou de Marseille dilué dans de l’eau chaude feront très bien l’affaire. S’ils sont vraiment très encrassés, ajoutez un peu de vinaigre blanc au mélange ou frottez avec un peu d’alcool ménager sur les taches très tenaces. Pour ne pas les rayer, une éponge non abrasive est idéale.

Si vos volets sont roulants, veillez à les dérouler complètement pour avoir accès à toutes les lames. Vous pouvez soulever un peu celles-ci pour bien les nettoyer. Une brosse à dents vous permet de frotter à l’intérieur des rainures.

Rincez puis laissez sécher ou mieux, essuyez-les avec un chiffon pour éviter les traces.

Conseil n°2 : Choisir de les repeindre.

Des volets battants propres c’est bien, mais leur redonner de la couleur c’est encore mieux ! Il existe une large gamme de nuances de peintures spéciales PVC. Une glycéro peut aussi faire l’affaire. Dans les deux cas, il faudra appliquer une sous-couche indispensable à la bonne tenue de votre peinture.

Avant de poser la couleur de votre choix, préparez votre support. Pour cela, munissez-vous de gants ménagers, d’alcool à brûler, de papier de verre à grain fin (80 à 100), d’un rouleau à peinture, d’une brosse et de pinceaux adaptés. N’oubliez pas d’installer une bâche au sol pour le protéger. Décrochez vos volets, placez-les à l’horizontale (sur des tréteaux par exemple) et dégraissez-les en passant avec un chiffon imbibé d’alcool à brûler. Vous pourrez ensuite éliminer la couche lisse qui les compose en frottant de manière circulaire avec le papier de verre sans trop insister au même endroit.

Puis vient le moment d’appliquer une sous-couche. Vous pouvez le faire au rouleau ou à la brosse. Une fois sèche, poser la peinture en une ou deux couches. Faites-le idéalement au pistolet à peinture, le résultat sera sans traces. Pour les détails, le pinceau peut être utile.

Conseil n°3 : Faire le choix de la bonne couleur.

Vous rêvez de repeindre vos volets dans le dernier bleu électrique tendance ! Avant de craquer, veillez à respecter la réglementation de votre commune en matière de choix de couleurs. Il s’agit en effet d’une modification de l’aspect extérieur de votre façade. Contactez le service d’urbanisme de votre mairie et déposez une déclaration préalable de travaux.

À noter : évitez de choisir une peinture de couleur sombre pour repeindre vos volets. Elle absorbe la chaleur et le PVC risque de se déformer avec le temps s’il n’est pas renforcé.