Comment poser sa porte de garage sectionnelle plafond ?

porte de garage sectionnelle plafond

Vous souhaitez changer la porte de votre garage. Pour ce faire, vous pouvez opter pour une version basculante ou coulissante ou bien pour une porte de garage sectionnelle plafond. Cette dernière offre de nombreux avantages et son installation est accessible à tous les bricoleurs. Suivez le guide ! Et à vos outils et votre notice !

Conseil n° 1 : Opter pour la porte de garage idéale.

La porte de garage sectionnelle plafond a de multiples talents :

  • Elle présente de bonnes performances en matière d’isolation thermique et phonique.
  • Elle prend peu de place. En effet, ouverte, elle se loge au plafond. Elle n’encombre donc pas votre espace.
  • Vous pouvez facilement la motoriser. De ce fait, elle offre un fort niveau de sécurité, car le moteur bloque l’ouverture. Sachant qu’une porte de garage est considérée comme un des points faibles d’une habitation en matière d’effraction, c’est un atout non négligeable.
  • Vous avez le choix entre de nombreux modèles, coloris, textures et motifs.

Conseil n° 2 : Commander le bon modèle

Pour acheter le modèle de porte de garage sectionnelle plafond adéquat, vous devez mesurer les dimensions de votre ouverture à savoir :

  • La hauteur et la largeur du tableau (l’ouverture de votre garage accueillant votre future porte).
  • La retombée du linteau autrement dit la surface du mur située entre le dessus de votre porte et le plafond de votre garage. C’est à cet endroit que le cadre de votre future porte et sa motorisation (si vous en installez une) se fixent.
  • L’espace libre sur votre plafond, c’est-à-dire sa profondeur qui accueille le système de guidage horizontal.
  • Les écoinçons à gauche et à droite de votre tableau. Il s’agit des deux bandes de mur situées à gauche et à droite de votre ouverture. Elles sont perpendiculaires aux parois latérales du garage.

Ceci fait, vous pouvez acheter sans erreurs possibles votre modèle de porte de garage sectionnelle plafond en magasin ou en ligne.

Conseil n° 3 : Assembler le cadre vertical de votre porte de garage sectionnelle plafond.

Sortez tous les éléments de votre emballage et réunissez les deux rails de guidage verticaux et la traverse de linteau. Ils vont vous permettre de réaliser le cadre vertical. Assemblez-le au sol.
Vissez dessus les pattes de fixation et installez les sabots sur chaque rail.
Posez les joints d’étanchéité sur les trois côtés du cadre. La partie souple du joint est dans l’ouverture.

Conseil n°4 : Poser le cadre vertical.

Posez ensuite le cadre réalisé sur le tableau. La partie rigide du joint est à fleur de mur. Fixez provisoirement le tout avec un serre-joint sur la traverse et sur un des montants. À l’aide de votre niveau à bulle, vérifiez que tout est droit et que vos montants sont parallèles. Si tel n’est pas le cas, utilisez une cale. Puis, chevillez, vissez et enlevez les serre-joints.

Conseil n° 5 : S’occuper des rails plafond horizontaux.

Assemblez vos deux rails plafond horizontaux aux deux montants verticaux. Ils sont reconnaissables à leur courbure et leur angle droit.
Vous pouvez soulager le poids de l’ensemble en les fixant provisoirement au plafond à l’aide de tasseaux bloqués par des serre-joints.
Puis, mettez en place les pièces d’angle au bout des rails plafonds. Insérez ensuite le rail arrière aux rails horizontaux.

Conseil n° 6 : Réaliser le guidage horizontal.

Pour continuer, il faut installer le système de guidage horizontal de votre porte au plafond. Pour cela, utilisez les équerres de suspension fournies. Fixez-les au plafond à l’aide de vis et chevilles adaptées. Ne serrez pas à fond avant de vérifier leur perpendicularité au plafond et l’horizontalité des rails plafonds à l’aide de votre niveau à bulle. Vous devez également contrôler l’équerrage : les deux diagonales entre les quatre côtés (traverse de la porte, rails plafond et traverse de fond) doivent être égales.

Une fois cela réalisé, vos équerres doivent être très bien fixées, car elles vont soutenir le poids des panneaux de la porte via les rails plafonds.
Vous pouvez retirer les tasseaux provisoires.

Conseil n° 7 : Procéder au montage des panneaux de votre porte de garage sectionnelle plafond.

Vous allez commencer par le panneau du bas (il est équipé d’un joint boudin noir) :

  • Positionnez-le au milieu de l’ouverture.
  • Vérifiez son horizontalité et maintenez-le à l’aide d’un serre-joint.
  • De chaque côté du bas du panneau, fixez les porte-roulettes de guidage.
  • Puis, prenez deux roulettes et enfilez sur chacune d’elle le câble de suspension prévu.
  • Ensuite, insérez une roulette dans chaque rail vertical. Faites-les descendre pour les fixer à leur support.
  • Puis, de la même manière, installez les portes-roulettes et roulettes de la partie supérieure du panneau.
  • Vérifiez l’horizontalité de votre panneau.

Vous pouvez alors engager le panneau suivant. Puis, faire comme précédemment. Reliez les panneaux entre eux grâce aux porte-roulettes.

Procédez de la même manière jusqu’au dernier panneau (il dispose d’un profilé fixé sur le chant). Pour celui-ci, les roulettes s’insèrent dans les rails horizontaux.

Conseil n° 8 : S’occuper des ressorts de tension de sa porte de garage.

Si votre porte de garage sectionnelle plafond est motorisée vous ne devez pas régler les ressorts de tension, mais installer le moteur. Si votre porte de garage sectionnelle est manuelle, voici les différentes étapes à suivre :

  • Relevez votre porte et bloquez-la au plafond à l’aide de serre-joints. Cette étape est plus facile à réaliser à deux car le poids de la porte peut être important.
  • Ensuite, saisissez-vous du câble positionné sur la roulette du panneau du bas et passez-le sur les poulies de guidage.
  • Accrochez un ressort dans le 2e ou 3e cran en partie basse.
  • Passez le câble dans la poulie du ressort et accrochez les deux brins du câble dans les encoches en partie haute.
  • Votre câble est positionné. Le ressort doit être légèrement tendu. Si nécessaire, rectifiez son point d’accroche bas.
  • Vérifiez si votre porte est équilibrée en la manoeuvrant. Si elle est difficile à fermer, il faut détendre les ressorts.
  • Quand tout est réglé, vissez les ressorts en partie basse.

À noter : une porte de garage sectionnelle plafond est très résistante aux effractions. Veillez cependant à choisir un matériau solide de qualité. Les panneaux double-peau en acier offrant un intérieur en mousse polyuréthane sont robustes et assurent une bonne isolation thermique et phonique.