Motoriser une porte de garage sectionnelle.

moteur de porte de garage sectionnelle

Vous avez choisi d’installer une porte de garage sectionnelle, car elle occupe très peu d’espace et offre une très bonne isolation thermique. Savez-vous qu’elle est très facilement motorisable ? Ne possédant pas de débordement extérieur, elle s’y prête tout particulièrement. Êtes-vous prêt pour encore plus de confort ?

Conseil n°1 : S’équiper.

Installer un moteur de porte de garage sectionnelle est accessible à tous les bricoleurs. Vous n’aurez pas besoin de beaucoup de matériel. Munissez-vous d’un marteau, d’un niveau à bulle, d’un mètre, d’un perforateur, d’une clé à pipe et d’un jeu de tournevis. Pour fixer le rail du moteur au plafond, il vous faut deux équerres de fixation, des tasseaux, un serre-joint. N’oubliez pas un kit de motorisation, bien sûr !
Certaines portes de garage peuvent être achetées avec un moteur inclus. Niveau budget, c’est plus intéressant. Mais il existe aussi des kits de motorisation vendus séparément pour toutes les bourses.

Conseil n°2 : Installer les fixations.

Avant toute chose, il faut installer l’attache du moteur. Elle se fixe sur le haut du dernier panneau de votre porte de garage en son milieu. À l’aide d’un mètre, prenez les mesures et fixez-la à cet endroit. Percez puis vissez.

Vient ensuite l’attache murale du rail. Pour l’accrocher, ouvrez la porte et repérez son point le plus haut sur le mur. Tracez un repère entre 2,5 cm et 16,5 cm au-dessus de ce dernier. C’est ici que vous allez l’installer. Percez, chevillez et fixez-la.

Conseil n°3 : Assembler le rail moteur.

Selon le kit de motorisation choisi, la manipulation ne sera pas totalement identique. Cependant, tous les systèmes se composent d’un moteur fixé à un rail. Plusieurs éléments joints par des tiges d’assemblage forment ce dernier.

Prenez un rail, insérez-y deux tiges d’assemblage (une de chaque côté)  à mi-longueur, vissez et serrez sans bloquer. Engagez ensuite un deuxième rail sur ces deux tiges d’assemblages, vissez et serrez sans bloquer également. Vient ensuite le contrôle de l’alignement entre les deux éléments de rail. Une fois réalisé, vous pouvez serrer les vis à fond.

Montez ensuite une tige d’assemblage à l’extrémité du rail du côté moteur et engagez-y le chariot en le faisant coulisser. Vérifiez qu’il glisse bien tout le long du rail et que tout est bien aligné. À l’autre extrémité du rail, insérez la butée de fermeture.

Conseil n°4 : Fixer le rail moteur.

Votre rail est assemblé. Il faut désormais le fixer. Pour cela, introduisez des écrous à une de ses extrémités et arrimez-le à l’attache murale sans serrer. Pour qu’il soit bien horizontal, installez des tasseaux et un serre joint pour le maintenir. Vérifiez à l’aide de votre niveau à bulle puis vous pouvez resserrer les vis qui le lient à l’attache murale. Ensuite, les équerres peuvent être installées entre lui et le plafond.

Conseil n°5 : Mettre en place le moteur de porte de garage sectionnelle.

Vous devez accrocher votre moteur sur le rail. Positionnez ensuite le bras de liaison entre l’attache de la motorisation et le chariot du rail. Il vous faut alors régler la butée de fermeture. Pour cela, fermez votre porte. Dans cette position, la butée doit être contre le chariot et serrée à cet endroit.Déverrouillez ensuite le chariot et ouvrez votre porte. La butée côté moteur doit être ici également placée et serrée contre le chariot.Testez manuellement l’ouverture et la fermeture de votre système puis branchez-le à votre installation électrique. Et voilà, vous avez déjà installé votre motorisation !

À noter : La porte de garage sectionnelle motorisée est très résistante aux effractions. Mais pour cela il est nécessaire d’opter pour le meilleur matériau possible. Les panneaux double-peau en acier à isolation mousse présentent de nombreux avantages : une très bonne isolation, une grande facilité d’entretien, un grand choix de designs et de couleurs et une très bonne durabilité.