Une baie vitrée coulissante ou à translation ?

baie vitrée coulissante

Vous rénovez ou construisez une maison. Ouvrir vos pièces vers l’extérieur et y faire entrer la lumière naturelle grâce à des baies vitrées est une excellente idée, c’est même une des exigences imposées par la RT 2012 pour les logements neufs. Elles doivent couvrir 17% de la surface habitable ! Bien entendu, celles-ci doivent offrir de bonnes performances en matière d’isolation thermique. Il existe plusieurs types de baies vitrées. Parmi elles, vous aurez le choix entre une baie vitrée coulissante classique ou une à translation. Laquelle va vous faire craquer ?

Conseil n°1 : Comprendre le système de la baie vitrée coulissante.

Une baie vitrée coulissante peut être à 1, 2, 3 ou 4 vantaux et disposer de 1 ou 2 rails. Vous aurez le choix entre plusieurs types :

une version simple dans laquelle le, ou les vantaux sont montés sur roulettes et coulissent sur des rails intégrés au dormant.

– puis, celle à galandage qui propose le même système mais dont les vantaux ouverts glissent dans les murs.

– et enfin, le modèle mural qui permet à ces derniers de coulisser le long du mur. Ceci évite de casser celui-ci lors d’une rénovation.

Conseil n°2 : Connaître les avantages de la baie vitrée coulissante.

Les avantages de cette baie vitrée sont nombreux.

– Tout d’abord, elle occupe peu d’espace contrairement à une porte-fenêtre à battants. Seul le plan sur lequel elle coulisse est utilisé. Ainsi, vous pourrez par exemple installer des rideaux.

– De plus, vous pouvez l’ouvrir de tous les côtés, gauche ou droit, selon vos envies ou vos besoins. Tous les vantaux peuvent être mobiles.

– Son système d’ouverture est très pratique et résistant. Il supporte des vitrages dans de grandes embrasures. Il est à privilégier pour des passages fréquents.

Conseil n°3 : Comprendre le système de la baie vitrée à translation.

Elle se constitue de deux vitres dont une est fixe. Son système permet au vantail mobile qui est équipé d’une poignée de se relever légèrement quand il se déplace grâce à une charnière. Il coulisse sans effort ce qui évite les frictions des roulettes. Le vantail ouvert se place devant le vantail fixe. Cette baie vitrée existe en version oscillo-coulissante.

Conseil n°4 : Apprécier les avantages d’une baie vitrée à translation.

Ce système permet une ouverture en toute facilité et discrétion. Les roulettes ne risquent plus de bloquer. De plus, les deux vitres de la baie à translation sont posées l’une à côté de l’autre de manière totalement lisse. Cela dégage leurs rails et le nettoyage est plus facile. Et surtout, cela optimise l’isolation thermique et phonique de la baie. Elle bénéficie des mêmes performances que des fenêtres à battants.

Conseil n°5 : Quel matériaux choisir ?

Une baie vitrée est un atout au quotidien si elle est de bonne qualité et offre une isolation thermique et phonique élevée. Par ailleurs, l’augmentation de la surface vitrée de votre logement doit vous apporter de la chaleur et de la lumière en hiver mais ne pas le rendre étouffant en été ! Pour cela, choisir une baie vitrée en PVC équipée d’un double vitrage performant est idéal. En effet, ce matériau propose un excellent rapport qualité-prix. Vous pouvez également installer dans votre maison des protections solaires pour bénéficier d’un confort supplémentaire pendant la saison chaude (volets, stores, végétations, etc.).

À noter : si pour vous une baie vitrée est synonyme de portes ouvertes aux cambriolages, vous pouvez y rajouter des sécurités supplémentaires comme des volets roulants ou un bloqueur d’ouverture.

Laurence Georges