Choisir le système de fermeture d’un volet battant.

fermeture

Que vos volets battants soient anciens ou que vous souhaitiez les remplacer, vous devez choisir leur système d’ouverture et de fermeture avec soin. Alors, voici un tour d’horizon des accessoires indispensables.

Conseil n° 1 : Comprendre l’importance des accessoires de fermeture de vos volets battants.

Vos volets battants sont souvent vendus sans certains accessoires très utiles. Pourtant, espagnolette, arrêts, butées, barres de sécurité, bras de force, entrebâilleur, etc. ont de nombreux avantages :

  • ils facilitent l’ouverture et la fermeture de vos volets,
  • sont les garants de leur longévité,
  • permettent d’assurer une plus grande sécurité contre les intrusions,
  • et complètent l’isolation thermique et phonique de vos fenêtres.

Conseil n° 2 : Équiper son volet battant d’une espagnolette.

L’espagnolette est un système de fermeture manuel dont le nom viendrait de son origine ibérique. Elle serait arrivée en France au courant du 18e siècle. Une tige métallique manœuvrée par une poignée tournante et des crochets situés à ses extrémités qui s’emboitent dans des gâches la constitue. Longtemps utilisée pour actionner les fenêtres, elle est désormais surtout posée sur les volets battants pour les fermer de l’intérieur. Elle s’installe sur un des vantaux.

Vous pouvez en trouver en boutique ou sur le web. Concernant ses dimensions, sachez que son tube en aluminium peut se recouper facilement à l’aide d’une scie à métaux.

Conseil n° 3 : Installer des arrêts et des butées.

Quand vous fermez manuellement vos volets battants, ils viennent cogner contre les butées et non contre le mur. Installées par paire sur le rebord de vos fenêtres, elles sont de ce fait indispensables à leur longévité.

En général, deux arrêts de volet les complètent. Fixés sur le mur, ils permettent de bloquer les volets battants en position ouverte. Il existe des arrêts automatiques ou manuels dits marseillais. Un amortisseur à ressort équipe le premier. Il empêche les vibrations du volet lors de sa fermeture.

Conseil n° 4 : Adopter des barres de sécurité.

Pour compléter votre système de fermeture, vous pouvez aussi installer une barre de sécurité. Elle se loge dans le mur de chaque côté du battant ou sur le volet même. Il existe des modèles pliables ou amovibles. Certaines sont fixes et se transforment ainsi en barres d’appui à l’ouverture des volets. Par ailleurs, ces barres peuvent se verrouiller à l’aide d’un cadenas ou par rotation de boutons. En outre, si votre volet battant est très grand, une double barre est parfois nécessaire.

Conseil n° 5 : Fixer un entrebâilleur.

L’entrebâilleur vous permet d’entrouvrir vos volets battants sans craindre une effraction. En effet, il se fixe sur les deux battants des volets et est indécrochable de l’extérieur. En général, il offre deux positions d’entrebâillement.

Conseil n° 6 : Choisir un bras de force.

Le bras de force évite le crochetage de vos volets battants ou leur soulèvement.

Conseil n° 7 : Mettre en place des pentures ou contre-pentures.

La penture est une ferronnerie plate qui s’installe sur les vantaux des volets battants. Elle renforce leur solidité et les relie aux gonds qui les soutiennent dans le mur. Il existe également une penture dite équerre qui se place à l’angle du volet. Sa surface de maintien est plus large que la penture classique. D’autre part, la contre-penture n’est pas équipée en nœud, elle n’est donc pas liée au gond.

À noter : il est tout à fait possible d’installer une motorisation pour ses volets battants. Elle permet de parfaitement les verrouiller à la fermeture. De plus, elle apporte une contre-poussée du moteur qui les rend plus résistants aux effractions.