Comment choisir le matériau de son volet roulant ?

matériau

Vous avez décidé d’équiper votre logement de volets roulants. Mais quel matériau faut-il privilégier ? Bois, PVC ou aluminium ? Pour vous aider à faire le bon choix, voici quelques informations indispensables concernant les spécificités de chacun.

Conseil n° 1 : Se renseigner sur le volet roulant en aluminium.

Le volet roulant en aluminium se présente sous forme d’une double paroi à l’intérieur de laquelle se trouve de la mousse polyuréthane. Celle-ci offre deux avantages :

  • Elle renforce les performances de l’aluminium en matière d’isolation thermique et phonique. En effet, étant conducteur, il ne serait pas un très bon isolant sans elle.
  • Elle permet de rigidifier ses lames.

Résultat, ce volet est très isolant et très résistant et ne nécessite pas d’entretien particulier. Très solide, l’aluminium est l’allié idéal des volets roulants de grandes dimensions.

Par ailleurs, ce matériau supporte très bien les intempéries. Traité anticorrosion, il ne rouille pas. De ce fait, il est idéal pour une habitation située en bord de mer ou dans une région pluvieuse.

De surcroit, le volet roulant en aluminium est le champion de la sécurité. Très résistant, il protège ou retarde toutes tentatives d’effraction.

Pour couronner le tout, ce sont des volets très esthétiques. Leur structure est élégante et de nombreuses teintes sont disponibles.

Question prix, l’entrée de gamme est un peu plus chère que le PVC.

Conseil n° 2 : Envisager le volet roulant en PVC.

Le volet roulant en PVC offre une meilleure isolation thermique que l’aluminium, car ce matériau n’est pas conducteur. Ainsi, il protègera parfaitement votre habitation du froid en hiver et de la chaleur en été. Il est aussi un très bon isolant phonique.

Tout comme l’aluminium, le PVC est très facile d’entretien. Dépoussiérez-le régulièrement avec une éponge humide et il sera impeccable pendant de longues années. Il est également solide et résistant aux intempéries et aux effractions.

Par ailleurs, c’est un matériau écologique. Il est à 100 % recyclable.

D’un point de vue esthétique, il vaut mieux choisir des nuances claires qui ne se décolorent pas et n’absorbent pas la chaleur, ce qui pousserait le volet à se déformer

Sa principale différence avec l’aluminium tient à sa souplesse. En effet, les lames en PVC ne sont pas rigides. De ce fait, il ne pourra pas convenir à un volet roulant de grande dimension. Au-delà de 1m80 de large, il risque de se déformer.

Concernant votre porte-monnaie, un volet roulant en PVC sera le meilleur rapport qualité/prix du marché. 

Conseil n° 3 : Considérer le volet roulant en bois.

Contrairement à l’aluminium et le PVC, le bois est assez rarement utilisé pour les volets roulants. Il présente toutes les qualités nécessaires en matière d’isolation et de sécurité, mais c’est un matériau qui revient très cher et exige de l’entretien. Au bout de 3-4 années et régulièrement, vous devrez vernir, lasurer ou mettre une huile nourrissante sur vos volets. Tous les 10 ans, il faudra les poncer avant de les traiter.

À noter : si pour vous seul le bois est esthétique, sachez qu’il existe des volets roulants proposant de très belles imitations bois en PVC et en aluminium.